English version
 

Autres articles : [1] 2 3 4 5 6 7  >>

Curriculum Vitae Louis Delrieu

Louis Delrieu

Né le 14 Mars 1889 à LAVARDAC (Lot-et-Garonne).
Du 1 er Novembre 1914 au 15 Juin 1915, Observateur mitrailleur aux escadrilles du Camp Retranché de PARIS.
Affecté à l’Ecole d’AVORD, obtient son brevet de pilote militaire le 19/7/1915, celui de la Fédération Aéronautique Internationale le 14/8/1915.
Affecté à l’Armée d’Orient à l’Escadrille n° 87 où il accomplit jusqu’en 1916 de nombreuses missions de reconnaissance et de protection qui lui valent d’être cité à diverses reprises.
- Affecté sur le front français, il est l’objet avant son départ de l’Armée d’Orient de la citation suivante:
ORDRE GENERAL N° 126 du 27 Janvier 1917
DELRIEU Louis, Lieutenant d’Artillerie, Pilote Aviateur à l’Escadrille n° 87, déjà cité pour sa bravoure le 13 Mai 1916. Après un long combat contre un ennemi plus puissant, a forcé son adversaire à piquer dans ses lignes et est rentré avec son avion criblé de balles.
- Affecté successivement à l’Escadrille F1, puis aux N 150 et N 152 dont il devint le Commandant, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur et termine la guerre avec 4 Victoires officielles, et sa Croix de Guerre s’orne de 5- Palmes et de deux Etoiles. Il avait reçu d’autre part, I’Aigle Blanc qui est la plus haute distinction de Serbie.
- Après sa démobilisation, il est engagé aux Lignes Aériennes Latécoère le 3 Juin 1919 et assure les liaisons TOULOUSE - CASABLANCA avec une remarquable régularité.
- Le 3 Mai 1923, il participe à la première liaison aérienne postale entre CASABLANCA et DAKAR sur Bréguet XIV, au cours d’une mission comprenant le capitaine ROIG et deux autres pilotes, Victor HAMM et CUEILLE, et les mécaniciens LEFROID et BONNORD.
- Il quitte la ligne en 1925, et après plusieurs périodes militaires entré au Service de la Navigation Aérienne où il sert, notamment comme Commandant d’Aérodrome à NANTES, puis à Ajaccio. Louis DELRIEU termina sa carrière ayant été promu officier de la Légion d’Honneur et reçu de nombreuses distinctions, marocaines notamment.
- Décédé à AUDENGE (Gironde), ses obsèques ont été célébrées le 5 Février 1976, en présence d’une foule nombreuse parmi laquelle se trouvaient deux camarades de la ligne: André DUBOURDIEU et Gaston VEDEL qui prononça l’éloge funèbre de ce remarquable pilote.

 

 

Retour

 


Plan du site | Contact | Mentions légales| Haut de page

Dernière mise à jour : 28 mars 2017 à 17:36:17